Allen Toussaint (1938-2015)

Publié par Louis 13/11/2015 0 Commentaire(s) Portraits,

Le 10 novembre 2015 fut annoncé le trépas d’une des grandes figures de la musique R&B et Funk: Allen Toussaint

 

 

Né en 1938 à Gert Town, un quartier ouvrier de la Nouvelle-Orléans, Allen Toussaint fait partie de la deuxième génération de compositeurs et musiciens de R&B et de Soul à émerger de cette région particulière qu’est la Louisiane.

 

La Nouvelle-Orléans est le berceau de plusieurs formes de musiques afro-américaines dont le Jazz et le Rythm & Blues. Cette influence alla jusqu'à inspirer la formulation du Ska et du Reggae en Jamaïque dans les années 60.

 

Cette liberté d’expression qu’avaient les gens de couleur dans cette Amérique encore sous l’emprise de l’esclavage était très singulière en Nouvelle-Orléans. Contrairement au reste du pays, les esclaves y travaillaient non dans des plantations (ou autre travail manuel) mais plutôt oeuvraient dans un domaine connexe à leur formation reçue en Afrique (comme forgerons, par exemple).

 

Congo Square

 

Ces esclaves/artisans bénéficiaient également de fins-de-semaine, pendant lesquelles ils se réunissaient au Congo Square pour relaxer, échanger, chanter et danser au son des divers rythmes africains. Cet environnement (aussi infusé de culture vaudou) favorisa diverses traditions locales comme les parades, les funérailles Jazz (pendant lesquelles la marche funèbre se fait au son des cuivres), le Mardi Gras et le Saturday Night Fish Fry.

 

 

Ces rassemblements festifs du samedi soir, autour de nourriture et de boissons vendues pour un petit revenu supplémentaire, se faisait au son de musiciens invités (principalement des pianistes), procurant ainsi une scène importante pour le développement de la musique de la Nouvelle-Orléans (tout comme le Congo Square).

 

Professor Longhair

 

La genèse du R&B de la Nouvelle Orléans dans les années 40 est en bonne partie attribuable à Professor Longhair et à son piano blues syncopé teinté de rythmes latins - un style auquel Allen Toussaint apporta ensuite une touche funky.

 

le jeune Allen Toussaint

 

Au cours d’une carrière de plus de cinquante ans, Toussaint modernisa le son des cuivres typiques des parades de la Nouvelle-Orléans, puis révolutionna la scène dans les années 60 avec ses compositions et arrangements pour plusieurs artistes. Plusieurs de ses productions des années 70 sont reconnues comme de grands joyaux du Funk. Il fut indéniablement le plus grand catalyseur de la scène R&B et Funk de la Nouvelle-Orléans pendant ces décennies.

 

Toussaint et Dr. John

 

Ses pièces furent interprétées par Lee Dorsey, Irma Thomas, Aaron Neville, Dr. John, les Yardbirds, les Rolling Stones, Iron Butterfly, Elvis Costello…

 

Son influence est incalculable.

 

 

Laissez un commentaire