Le disque émissaire

Publié par Louis 15/09/2014 0 Commentaire(s) Audio,

Le disque émissaire

 

Il y a quelques années, Voyager I quittait notre système solaire. Depuis sa lancée en 1977, la sonde de la N.A.S.A. a traversé notre système, rapportant images et données nous aidant à mieux comprendre notre univers. Destinée à une dérive intemporelle dans l’espace lointain, la sonde aura éteint tous ses instruments en 2025, devenant ainsi le premier émissaire de notre Humanité et de notre planète…

Le projet Voyager fut en majeure partie pensé et développé par le grand scientifique et vulgarisateur Carl Sagan (célèbre notamment pour sa série télé Cosmos),  qui laissa en évidence sur la sonde un message destiné à toute forme d’intelligence vivant au-delà de notre système solaire… Et ce, sur un très familier disque de douze pouces!

Ce disque - plaqué en or pur - contient un message de salutation en cinquante-cinq langues, des musiques traditionnelles du monde aisi que des chefs-d’œuvre du classique (de Bach à Stravinsky), un jazz et un blues, une pièce de Chuck Berry, des sons naturels (dont chants d’oiseaux et de baleines), ainsi que des images représentant notre planète et ses espèces (oui, des images en 331/3 rpm).

 

Comment une espèce extra-terrestre pourrait-elle décoder le microsillon? D’abord, le couvercle du disque d’or de Voyager I donne les coordonnées de notre étoile, le soleil, et explique également, par des images et un langage binaire, comment lire les sons et les images contenues sur le disque. Le sillon d’un familier disque vinyle est une transcription directe de l’onde sonore dans la matière, donc universelle.

 

 

Tout comme l’or, le disque vinyle est pour nous incorruptible; le support idéal pour contenir et transmettre les œuvres musicales… bien au-delà des époques et des courants.

 

Etiquettes : Vinyle

Laissez un commentaire