TD 124 - un summum de précision et de fonctionalité

Publié par Louis 07/05/2015 0 Commentaire(s) Audio,

Reconnus pour leur précision et souci du détail, les Suisses ont démontré leur excellence non seulement dans le mouvement mécanique des montres, mais aussi celui des tourne-disques. La compagnie Thorens, fondée en 1883, a grandement contribué au développement du phonographe… Elle a naturellement (et par le dévouement de ses artisans), produit quelques véritables chefs-d’œuvre en cours de route, dont la TD 124.

 

Produite de la fin des années 50 à la fin des années 60, la TD 124 (le TD est pour « tourne-disque ») demeure un summum de fabrication et de fonctionnalité. Cette table robuste, vendue avec ou sans base de bois, offrait quatre vitesses de lecture ajustables (16 2/3, 33 1/3, 45 et 78 tours/minute) servies par un moteur puissant et un mécanisme à courroie à la fois fin et précis. Le bras de lecture (tout comme la cellule) pouvait être changé pour un perfectionnement minutieux. Même selon les standards actuels, la Thorens TD 124 est d’une rare perfection, alliant force et finesse, simplicité et sophistication.

 

Ce tourne-disque iconique est, encore de nos jours, très prisé; pour sa fiabilité, sa versatilité et son potentiel de restauration… Beaucoup de ses utilisateurs - qui manifestent une véritable passion pour le tourne-disque - remontent la table sur une base de bois faite sur mesure, y montent un bras particulier et donnent une cure de rajeunissement interne afin d’optimiser l’appareil tant sur le plan mécanique qu’esthétique, mais aussi pour en venir à leur propre variation de ce chef-d’œuvre analogique.

 

 

 

La compagnie Artisan Fidelity (notamment) pousse l’idée à son paroxysme en proposant cette version retapée (c’est peu dire!) de la Thorens TD 124.

Tout comme une montre Omega Seamaster, qui gardera son mouvement de génération en génération, la Thorens TD 124 fera tourner les sillons pour bien des années encore!

 

Source: Artisan Fidelity - http://www.artisanfidelity.com

Thorens aujourd’hui: http://www.thorens.com]

 

 

Laissez un commentaire